15/11/2022

CONF 2 - Ni l’un ni l’autre

GLPRA

Voici plus de 60 ans, Harold SEARLES, après une déjà longue expérience du traitement de patients souffrant de psychoses chroniques, consacrait un livre – rarement cité jusqu’à ces dernières années – à L’environnement non humain. WINNICOTT, dans la critique qu’il a consacrée à cet ouvrage, relevait que ce titre lui-même manquait sa cible, précisant que ce dont il était question, c’était l’environnement non projectif. SEARLES soulignait l’importance de ce qu’il a appelé « apparentement » de l’humain au monde végétal, animal et artefactuel, dans un registre non objectal. Ce sont ces registres, ceux de l’informe, du médial, dont il sera question dans cet exposé : ce qu'il y a "entre" sujet et objet, échappant à une perspective dualiste. Les bains et les fonds sur lesquels viennent s'inscrire nos relations différenciées, et qui constituent le fondement de notre sentiment d’exister.

Jean-Paul MATOT, Psychiatre infanto-juvénile, Membre de la Société Belge de Psychanalyse.

Nombre total de participant : 0
Total vendu : 0€

Pour réserver l'évènement veuillez vous connecter ou vous inscrire