18/10/2022

CONF 1 - Pour faire une psyché, il faut une autre psyché

GLPRA

Que faut-il pour faire une psyché ? A cette question, le psychanalyste W.R. BION a répondu qu’il faut une autre psyché. Il a ainsi ouvert le champ de l’intersubjectivité ou l’un et l’autre – la mère et le bébé ; le thérapeute et le patient ; le peintre et le spectateur – se constituent mutuellement. Qu’advient-il de ce modèle lorsqu’il y a une situation de handicap ? Quelle place fait alors la personne handicapée aux autres ? Ses parents, ses frères et sœurs, les soignants, et la société tout entière. Et quelle place lui fait-on ? Il s’agit d’explorer les représentations inconscientes, individuelles et collectives, les identifications et contre-identifications, les projections et les clivages de ces configurations qui mettent en jeu un rapport très particulier à l’altérité. Et on observe alors des situations cliniques complexes, qui combinent rejet, exclusion et solitude, mais aussi des liens indissolubles, où l’autre est installé dans le Moi comme un incorporat.

Simone KORFF-SAUSSE, Psychanalyste SPP, Membre du Centre de Recherche (CPRMS), Université Paris Cité.

Nombre total de participant : 4
Total vendu : 40€

Pour réserver l'évènement veuillez vous connecter ou vous inscrire