19/11/2024 19/11/2024

CONF 1 - Au commencement était le Jeu

GLPRA

Le jeu - comme le rire – est sans doute le propre de l’Homme ; Homo Sapiens Sapiens est en vérité et avant tout HOMO LUDENS ; c’est en jouant que l’homme devient même sapiens. Le petit d’homme pour grandir ne fait d’ailleurs c’est bien connu que jouer ! Enfin, quand tout va bien… Les ratés, les particularités, les faillites, les débordements ou les extinctions du jeu nous indiquent très souvent comment un enfant va. Une des particularités de cette spécificité ludique de l’homme, de ce signe de bonne santé psychique comme de ses risques ou de ses aléas, c’est qu’on ne joue jamais seul. Quand on a gagné au cours du développement la « capacité à jouer seul » c’est qu’on peut alors jouer en vérité avec une multitude de partenaires internes. Avant, on ne peut jouer qu’avec un autre : interlocuteur transitionnel qui prête son propre jeu dans une interaction, une co-création de l’espace ludique. Sur un autre registre, le jeu est utilisé en permanence dans l’éducation, la pédagogie et la thérapeutique ; décliné dans des dispositifs et des projets différents, mais toujours au cœur de la rencontre avec l’enfant. Un regard kaléïdoscopique sur la fonction du jouer dans la cure des enfants, dans les dispositifs psychothérapiques et à médiations sera déplié.
Cette conférence proposera des variations développementales, psychopathologiques et thérapeutiques autour du jouer chez l'enfant.


Fabien JOLY
Psychologue, Psychanalyste, Président fondateur de "Corps et Psyché”.

Clôture des inscriptions samedi 16 novembre à minuit.

Nombre total de participant : 0
Total vendu : 0€

Pour réserver l'évènement veuillez vous connecter ou vous inscrire