L’intime

L’intime désigne « l’intérieur, » « le réservé, » « le préservé ». Il s’oppose en quelque sorte au « public », à « l’extérieur », à « l’exposé ».

Difficile dans le monde actuel d’échapper, voire de résister au tout images, à la tyrannie de la vitesse de l’hyper-connectivité, au piège de l’illusion de la satisfaction de tous les désirs en un clic !

« L’homme augmenté » du monde moderne actuel et futur aux prises avec les exigences d’efficacité, de performances et de résultats serait-il en mal, en manque d’intime ? Pourrait-il être  en souffrance de « zones protégées », zones pour « se » rêver ?

Les aventures et mésaventures des histoires singulières porteuses de leur lot de souffrances diverses, jalonnent la construction de cet espace intime, de l’espace de « l’intime ».

S. Freud disait en 1916 : « Ne pas avoir d’intime, c’est être étranger au présent et au futur. ». Être présent à soi, serait donc une caractéristique fondamentale de l’intime ? Comment se construit cette présence à soi ? Quelles sont les conditions de son existence, de sa construction ? Y aurait-il, comme il y a « un travail de culture », un « travail de l’intime » ?

Nos différents conférenciers apporteront un éclairage clinique et théorique, tant chez le tout petit et son environnement familial que chez l’adolescent, l’adulte, le sujet âgé mais également dans le cadre de la séance analytique.

L’intime est un lieu, un espace, une chambre à soi psychique  pour paraphraser Virginia Woolf. La scène de l’intime ne va pas de soi, elle est soumise aux irruptions, aux effractions venues de l’extérieur mais aussi aux surgissements pulsionnels et aux effets d’une négativité inconsciente agissante. Il  faut bien souvent,  un long travail au cœur de l’intime pour apprivoiser l’inconnu et l’étranger en soi.

Gageure donc pour nous, d’explorer les méandres de ces constructions dans l’espoir de « créer, recréer » des lieux  d’accueil pour  l’improvisation du « théâtre intime» de chacun.

 

Cycle de Cinq conférences – Dix-neuvième année

 

Mardi 16 octobre 2018

Au cœur de l’intime, la nuit sexuelle adolescente.

Guy CABROL, Psychanalyste SPP et GLPRA

 

Mardi 20 novembre 2018

Le Moi et son image à l’épreuve de l’âge.

Pierre CHARAZAC, Psychanalyste SPP et GLPRA

 

Mardi 11 décembre 2018

La situation analytique et le paradoxe de l’intime.

André BEETSCHEN, Psychanalyste APF

 

Mardi 12 mars 2019

Le travail analytique : une construction de l’espace intime.

Emmanuelle CHERVET, Psychanalyste SPP et GLPRA

 

Mardi 9 avril 2019

L’intime et le processus d’autorité.

André CAREL, Psychanalyste SPP et GLPRA

 

Comité scientifique
Jacqueline BLANC, Annie-Claude CAMPOS, Dominique GUILLEMARRE-ALZIEU, Nicolas KORMAS, Isabelle NAVARRO, Michèle PETITCOLIN, Martine PICHON-DAMESIN, Gérard SORIA
Comité d’organisation
Françoise ARCHIREL, Pascale JAILLET-SAGE, Sophie ROBERT BRONNER, Erica VO CONG TRI

Prochaines conférences