CONFÉRENCES À L’ÉCOUTE DU CORPS


À L'ÉCOUTE DU CORPS

Aujourd’hui le corps est souvent convoqué comme une entité isolée de la vie psychique.
Notre société oublie parfois que l’expérience par le corps est imprégnée de la culture et de l’environnement dans lequel il se développe.
Le corps, dont on parle en psychanalyse, est porteur de l’histoire du sujet, de ses premières relations objectales. La sensorialité est empreinte de ces premiers liens.
Comme Faust, vendre son âme au diable d’une activité physique forcenée ou d’une nutrition coupée des besoins réels comme du plaisir, devient une tyrannie. Rajeunir à tout prix pour « effacer des ans l’irréparable outrage » est souvent une quête compulsive d’une image idéalisée.
L’hyperactivité, quant à elle, interroge sur l’équilibre entre les sources d’excitation du corps et du psychisme et la difficile gestion des émotions et des angoisses.
La quête identitaire peut aller jusqu’aux addictions, y compris sexuelle, ou à des marquages du corps qui deviennent alors d’étranges parures.
Prendre soin du corps, pour le psychanalyste, c’est en entendre les manifestations sensori-motrices, comme on écoute un langage.
Peau à peau et corps à corps précoces ont inscrit des traces qui joueront leur rôle dans la construction de l’identité, dans la mise en place des processus de symbolisation et de subjectivation.
Tous ces aspects feront la chair de nos conférences et colloque de cette année.


Cycle de Cinq conférences - Dix-huitième année

Mardi 3 octobre 2017
Le portage comme modalité de soin somatopsychique, chez un nouveau-né hospitalisé
Myriam BOUBLI, Psychanalyste SPP, membre de la SEPEA et de l'IPSO (Paris)

Mardi 21 novembre 2017
Actes de tatouages et quête identitaire
Rémi PUYUELO, Psychanalyste SPP

Mardi 19 décembre 2017
L’enfant qui bouge trop : où est le problème ?
Bernard GOLSE, Psychanalyste APF, Professeur de psychiatrie à l'Université Paris Descartes - Sorbonne PARIS cité

Mardi 6 mars 2018
Jeux et enjeux du corps au psychodrame
Isaac SALEM, Psychanalyste SPP

Mardi 24 avril 2018
La sexualité du malaise civilisationnel
André CIAVALDINI, Psychanalyste SPP et GLPRA

Comité scientifique
Jacqueline BLANC, Annie-Claude CAMPOS, Dominique GUILLEMARRE-ALZIEU, Nicolas KORMAS, Isabelle NAVARRO, Michèle PETITCOLIN, Martine PICHON-DAMESIN, Gérard SORIA
Comité d’organisation
Françoise ARCHIREL, Emmanuel AUBERT, Pascale JAILLET-SAGE, Sophie ROBERT BRONNER

Conférences à venir

L’enfant qui bouge trop : où est le problème ?
Intervenants : Bernard GOLSE
le 19 décembre 2017