COLLOQUE


Samedi 27 janvier 2018

« Cette terrible puissance d’enregistrement qu’a le corps, [fait] de la douleur quelque chose de contemporain à toutes les époques de notre vie où nous avons souffert ». Marcel PROUST La psychanalyse s’adresse le plus souvent à un sujet dont la mémoire est blessée. Les expériences vécues, l’entourage, la culture, le conditionnement social, sont inscrits dans le psychisme et jusque dans les cellules. Elles sont porteuses d’une mémoire historique personnelle, également trans-générationnelle et les avancées technologiques permettent aujourd’hui de visualiser l’activité des neurones et leur capacité de mémorisation. Cicatrices, amputations, tatouages, excisions, circoncisions, toutes les blessures du corps laissent une trace. Comme une écriture ancienne, ces inscriptions singulières enferment parfois le sujet dans un passé traumatique qu’il ne se sent pas autorisé à oublier du fait de la douleur. Corps étrange, corps étrangers des greffés du visage ou de la main, ne subissent pas le même destin. Si la mémoire du visage est indépassable au point de se cacher des miroirs, la main greffée devient une partie du Moi qui se l’approprie. La réactualisation de la souffrance dans la clinique est l’occasion d’exprimer une plainte qui, grâce à la dimension intersubjective de la rencontre analytique, renvoie aux expériences infantiles, points de fixation de la libido. Cette rencontre, à partir du travail de qualification des affects et d’élaboration du discours du patient, ouvrira sur une re-création de l’histoire subjective restée en souffrance.

Modératrices de la journée : Nicolas KORMAS et Michèle PETITCOLIN, Psychanalystes SPP et Secrétaires scientifiques du Groupe Lyonnais de Psychanalyse Rhône-Alpes
Ouverture du Colloque Annie-Claude CAMPOS, Psychanalyste SPP et Présidente du GLPRA

Table ronde : « La mémoire entre psychanalyse et neurosciences »
René ROUSSILLON,
Psychanalyste SPP et GLPRA
et Jean-Pol TASSIN, Neurobiologiste,
Directeur de recherche émérite à l’INSERM, Professeur au Collège de France
Bibliographie : À venir


Intervention : « Greffés des mains et du visage, la mémoire en action »
Christian SEULIN
Psychanalyste SPP et GLPRA
Bibliographie : À venir



Comité scientifique
Jacqueline BLANC, Annie-Claude CAMPOS, Dominique GUILLEMARRE-ALZIEU, Nicolas KORMAS, Isabelle NAVARRO, Michèle PETITCOLIN, Martine PICHON-DAMESIN, Gérard SORIA
Comité d’organisation
Françoise ARCHIREL, Emmanuel AUBERT, Pascale JAILLET-SAGE, Sophie ROBERT BRONNER

Conférences à venir

Colloque LA MÉMOIRE DU CORPS
Intervenants : René ROUSSILLON, Christian SEULIN et Jean-Pol TASSIN
le 27 janvier 2018